Qu’est ce que l’hypertension?

L’hypertension est une pression artérielle élevée.

Pour alimenter l’organisme en oxygène et en nutriments nécessaires, le cœur pompe en permanence le sang et l’envoie dans l’organisme. Une certaine pression se crée ainsi sur la paroi des vaisseaux sanguins : la pression artérielle. Lorsque la pression artérielle est trop élevée, on parle d’hypertension ou de pression artérielle élevée. Comme les vaisseaux sanguins sont soumis en permanence à une pression accrue, ils peuvent subir des dommages, ce qui augmente le risque de maladies cardiovasculaires. Tout le monde peut développer une pression artérielle élevée.

Cette page vous en apprendra plus sur l’hypertension artérielle.

QU’EST-CE QUE LA PRESSION ARTÉRIELLE ?

La pression exercée sur les vaisseaux sanguins lorsque le cœur pompe le sang et l’envoie dans l’organisme est appelée tension artérielle. La tension artérielle est exprimée par deux valeurs :

  • la pression systolique : la pression artérielle maximale qui se crée lorsque le cœur se contracte pour envoyer le sang dans tout le corps.
  • la pression diastolique : la pression artérielle minimale qui se crée lorsque le cœur se relâche et se remplit à nouveau de sang.

La pression artérielle est exprimée en mmHg (millimètre de mercure). La pression artérielle idéale pour un adulte en bonne santé est < 120/80 mmHg. Souvent, les médecins et les infirmiers divisent cette valeur par dix et parlent de « 12/8 ».

QU’EST-CE QUE L’HYPERTENSION ?

Si votre pression artérielle est en permanence supérieure à 140/90 mmHg [1] (ou 14/9), vous souffrez d’hypertension.

Après un certain temps et avec l’âge, la pression artérielle augmente. Pourquoi ? La paroi des gros vaisseaux sanguins devient plus rigide, tandis que les petits vaisseaux sanguins deviennent plus étroits. De ce fait, le cœur doit utiliser davantage de force pour envoyer le sang dans les vaisseaux sanguins. La pression artérielle augmente alors.

Vous trouverez plus d’informations sur les valeurs de la pression artérielle ici.

QUELS SONT LES SYMPTÔMES ?

Beaucoup de personnes ne savent pas que leur pression artérielle est trop élevée, car elles ne ressentent aucun symptôme. C’est pour cette raison que l’hypertension est surnommée le tueur silencieux.

Des troubles tels que des maux de tête, des bourdonnements d’oreilles, des problèmes de vue, de la fatigue et des saignements de nez n’apparaissent qu’en cas de pression artérielle extrêmement élevée pendant une longue durée.

Il est donc essentiel de dépister une hypertension à temps. La seule façon de savoir si votre pression artérielle est élevée, c’est de la mesurer.

QUELLES SONT LES CAUSES ?

Il existe deux types d’hypertension.

Hypertension primaire

L’hypertension primaire (ou hypertension essentielle) est la plus fréquente. Ce type d’hypertension artérielle n’a pas de cause claire. Divers facteurs de risque peuvent augmenter la probabilité de développer une hypertension. Le risque augmentera davantage en présence de plusieurs de ces facteurs.

D’autres facteurs de risque peuvent toutefois être pris en charge facilement, ce qui constitue une première étape vers la prévention ou le traitement de l’hypertension.

Découvrez ici ce que vous pouvez faire pour garder votre pression artérielle sous contrôle.

Hypertension secondaire

Un nombre limité de patients souffre d’hypertension secondaire. Ce type d’hypertension est la conséquence d’une affection sous-jacente. Si le diagnostic de l’affection en question est posé tôt, un traitement adapté permet de normaliser la pression artérielle.

QUELLES SONT LES CONSÉQUENCES ?

Faites contrôler votre pression artérielle régulièrement. Si votre pression artérielle est supérieure à 140/90 mmHg (ou 14/9), consultez votre médecin. Même si vous ne ressentez aucun symptôme, il est extrêmement important de découvrir à temps que votre pression artérielle est trop élevée.

Chez un patient qui souffre d’hypertension, le cœur doit utiliser plus de force pour pomper le sang et l’envoyer dans le corps. Après un certain temps, le cœur peut s’affaiblir et les vaisseaux sanguins peuvent s’endommager. Les patients sont alors exposés à un risque accru de développer des maladies cardiovasculaires.

ca

INSUFFISANCE CARDIAQUE
Comme le cœur doit toujours pomper plus fort, le muscle cardiaque risque de s’affaiblir après un certain temps. Le cœur se fatigue et une insuffisance cardiaque apparaît. Chez les patients atteints d’insuffisance cardiaque, le cœur envoie une quantité insuffisante de sang dans le corps.

ATHÉROSCLÉROSE
Comme la pression artérielle est élevée, le cœur doit pomper plus et la paroi vasculaire  subit peu à peu des dommages. Ces dommages provoquent une réaction inflammatoire, également appelée athérosclérose (calcification des artères). La réaction inflammatoire induit un épaississement de la paroi des vaisseaux sanguins et la formation de plaques  sur la paroi interne de ceux-ci. Les plaques rétrécissent le passage, mettant ainsi en péril l’irrigation de certains organes. Les plaques peuvent également se rompre. Un caillot de sang (thrombus) se forme alors à l’endroit de la rupture et peut boucher le vaisseau sanguin. Parfois, une partie du caillot de sang se détache et se retrouve bloquée plus loin dans la circulation sanguine.

INFARCTUS DU MYOCARDE
Les artères coronaires sont les petits vaisseaux sanguins qui alimentent le cœur en oxygène. Lorsque la pression artérielle est élevée, les artères coronaires peuvent devenir plus étroites. Dans certains cas, elles peuvent même être entièrement obturées. De ce fait, une partie du cœur ne reçoit plus d’oxygène pendant un moment et une partie du muscle cardiaque meurt. Il se produit alors un infarctus du myocarde (ou crise cardiaque).

Comment reconnaître un infarctus du myocarde ?

Vous pouvez reconnaître un infarctus du myocarde à plusieurs symptômes, mais le principal est une douleur dans la poitrine. Cette douleur persiste au repos et peut irradier vers le bras gauche, l’épaule, le cou et la mâchoire. Vous pouvez également avoir mal à l’estomac, pâlir, transpirer abondamment et/ou vomir. Si la douleur dans la poitrine persiste plus de cinq minutes au repos, appelez le 112 !

ACCIDENT VASCULAIRE CÉRÉBRAL
Parfois, une partie des caillots de sang peut se détacher et se retrouver bloquée dans des vaisseaux sanguins plus étroits. Lorsque ce morceau de caillot sanguin se retrouve bloqué dans un vaisseau sanguin qui alimente le cerveau, ce dernier ne reçoit plus assez d’oxygène ni de nutriments. Un accident vasculaire cérébral (également appelé AVC) se produit alors.

Comment reconnaître un accident vasculaire cérébral ?

Un accident vasculaire cérébral survient brutalement. Vous pouvez le reconnaître aux symptômes suivants : affaissement d’une partie de la bouche, problèmes d’élocution et de compréhension, perte de force dans le bras. Lorsqu’une personne est victime d’un AVC, chaque minute compte : appelez immédiatement le 112 !

Outre le risque accru de maladies cardiovasculaires, d’autres organes peuvent être abîmés. L’hypertension peut provoquer des lésions aux YEUX et aux REINS. En outre, elle accroît le risque de DÉMENCE.

QUELLES SONT LES MALADIES ASSOCIÉES ?

Quelles sont les « mauvaises fréquentations » de l’hypertension ? Parfois, d’autres maladies peuvent aggraver ou influencer une maladie primaire. Ces autres maladies sont appelées comorbidités . L’hypertension possède son propre groupe de « mauvaises fréquentations », parmi lesquelles les principales sont les suivantes :

HYPERCHOLESTÉROLÉMIE

Lorsque le taux de cholestérol LDL dans le sang est élevé et associé à un risque accru d’athérosclérose ou de maladie coronaire.

DIABÈTE DE TYPE 2

Se produit lorsque les cellules de l’organisme ne répondent pas bien à l’insuline, une hormone qui contrôle la glycémie. La glycémie augmente alors.
L’hyperglycémie pendant une période prolongée entraîne des complications telles que des accidents vasculaires cérébraux, des ulcères du pied et des lésions oculaires.

MALADIE CORONAIRE

Une limitation du flux sanguin vers le cœur entraîne un manque d’oxygène pour les cellules myocardiques. Un symptôme très fréquent est la douleur thoracique, qui survient souvent pendant l’exercice physique.

MALADIE RÉNALE CHRONIQUE

Lorsque les reins ne fonctionnent pas correctement pendant plusieurs mois ou plusieurs années, des complications telles que des maladies cardiovasculaires, une anémie  ou une péricardite  apparaissent.

[1] Référence: 2018 ESH/ESC guidelines for the management of arterial hypertension.