Comment les médicaments peuvent-ils m’aider?

Si les adaptations de votre mode de vie ne suffisent pas pour garder votre pression artérielle sous contrôle, votre médecin peut vous proposer un traitement médicamenteux. Il existe plusieurs possibilités, à utiliser seules ou en combinaison. Parfois, un médicament s’avère ne pas convenir à votre organisme. Dans ce cas, le médecin adaptera votre traitement. Dans la plupart des cas, le traitement doit être pris à vie. Même si vous prenez des médicaments, un mode de vie sain reste nécessaire.

Pour expliquer l’action des différentes classes de médicaments, nous pouvons faire une comparaison avec un tuyau d’arrosage. Le tuyau d’arrosage représente les vaisseaux sanguins. Le robinet à une extrémité est le cœur, tandis que la lance à l’autre extrémité représente les voies urinaires. Réduire la pression artérielle revient à réduire la pression d’eau dans le tuyau d’arrosage.

Diurétiques

Si vous ouvrez davantage la lance, une plus grande quantité d’eau peut s’écouler. De ce fait, la pression de l’eau dans le tuyau d’arrosage diminue. Les diurétiques agissent de la même manière. Comme vous perdez plus de liquide via l’urine, votre pression artérielle diminue.

Effet indésirable le plus fréquent : urines abondantes.
Exemples : chlortalidone, indapamide, furosémide, torasémide, spironolactone…

Inhibiteurs de l’ACE

Si vous remplacez le tuyau d’arrosage par un modèle de plus grand diamètre, la pression de l’eau diminuera. Vous obtenez un effet similaire lorsque vous remplacez le tuyau d’arrosage par un modèle plus souple et plus élastique. Les inhibiteurs de l’ACE agissent de cette manière. Ils élargissent les vaisseaux sanguins et les rendent plus élastiques et plus souples, si bien que la pression artérielle diminue.

Effet indésirable le plus fréquent : toux sèche.
Exemples : captopril, cilazapril, énalapril, fosinopril, lisinopril, périndopril, quinapril, ramipril, zofénopril…

Sartans (antagonistes des récepteurs de l’angiotensine II)

Les sartans élargissent les vaisseaux sanguins et font ainsi diminuer la pression artérielle.

Effet indésirable le plus fréquent : vertiges.
Exemples :
candésartan, éprosartan, irbésartan, losartan, olmésartan, telmisartan, valsartan…

β-bloquants (bêta-bloquants)

La pression de l’eau dans le tuyau d’arrosage peut également être réduite en fermant légèrement le robinet. Les β-bloquants agissent de cette façon. Ils font en sorte que le cœur doive moins se contracter (pomper moins fort), ce qui fait baisser la pression artérielle.

Effets indésirables les plus fréquents : fatigue, apathie et doigts froids.
Exemples :
acébutolol, aténolol, bisoprolol, carvédilol, céliprolol, esmolol, labétalol, métoprolol, nébivolol, propranolol…

Inhibiteurs calciques

Les inhibiteurs calciques possèdent deux mécanismes d’action. D’une part, ils élargissent le tuyau d’arrosage. D’autre part, ils ferment légèrement le robinet. Les vaisseaux sanguins s’élargissent un peu et le cœur pompe moins fort. La pression dans les vaisseaux sanguins diminue alors.

Effet indésirable le plus fréquent : pieds gonflés.
Exemples :
amlodipine, félodipine, isradipine, lercanidipine, nifédipine, vérapamil, diltiazem…

Tous les médicaments peuvent provoquer des effets secondaires indésirables. Tout le monde ne ressent pas ces effets indésirables de la même manière, certaines personnes n’en souffrent même pas du tout. Si vous développez des effets indésirables, parlez-en à votre médecin ou à votre pharmacien. Dans certains cas, le traitement sera adapté. Pour en savoir plus sur les effets indésirables possibles de votre médicament, consultez la notice.