Mesurer, c’est savoir

L’hypertension est une maladie silencieuse… et nous sommes tous à risque !

L’hypertension est un des principaux facteurs de risque d’apparition de maladies cardiovasculaires, la première cause de mortalité en Belgique.

Cependant, beaucoup de personnes ne savent pas que leur pression artérielle est trop élevée, car elles ne ressentent aucun symptôme. C’est pour cette raison que l’hypertension est surnommée le tueur silencieux.

La seule façon de savoir si votre pression artérielle est trop élevée, c’est de la mesurer.

COMMENT LE DIAGNOSTIC EST-IL POSÉ ?

Lorsqu’une hypertension est suspectée, ce diagnostic doit être confirmé. Notre pression artérielle à tous est soumise à des variations. Elle est généralement plus élevée pendant la journée que pendant la nuit. Les émotions peuvent aussi l’augmenter considérablement. De ce fait, diagnostiquer une hypertension n’est pas simple. Dès lors, une seule mesure ne suffit pas. Plusieurs mesures sont nécessaires pour confirmer ou infirmer le diagnostic.

Le diagnostic peut se poser de différentes manières.

1. Plusieurs mesures chez le médecin

Votre médecin peut vous demander de venir plusieurs fois à la consultation pour mesurer votre pression artérielle. Chez les patients dont les valeurs de la pression artérielle sont très élevées, moins de consultations seront nécessaires et le laps de temps entre deux consultations sera de quelques jours ou semaines. Chez les patients dont les valeurs de la pression artérielle sont moins élevées, les mesures peuvent se répéter sur une période de quelques mois.

Cas particuliers…

Il est possible que votre pression artérielle soit élevée lors de la consultation chez votre médecin, alors qu’elle est normale lorsque vous êtes chez vous ou ailleurs. Ce phénomène est appelé hypertension de la blouse blanche.

L’inverse peut également se produire. Dans ce cas, votre pression artérielle est normale lorsqu’elle est mesurée chez le médecin, mais elle est élevée chez vous ou ailleurs. Ce phénomène est appelé hypertension masquée.

Le seul moyen de détecter ces phénomènes est de mesurer votre pression artérielle chez vous. Elle peut être mesurée en continu pendant 24 heures ou vous pouvez la mesurer vous-même pendant une semaine.

Remarque : lorsque la pression artérielle est mesurée à domicile, elle est généralement inférieure aux valeurs mesurées chez le médecin. C’est pourquoi d’autres valeurs sont utilisées pour diagnostiquer une hypertension sur base de mesures réalisées à domicile. Lorsque la pression artérielle est mesurée à domicile, elle doit être inférieure à 135/85 mmHg.[1]

2. Mesure sur 24 heures

Lors d’une mesure sur 24 heures, vous emportez un tensiomètre portable chez vous. Le brassard se gonfle automatiquement toutes les 15 à 30 minutes afin de mesurer votre pression artérielle. La pression artérielle moyenne sur 24 heures sera examinée afin de pouvoir confirmer le diagnostic d’hypertension.

3. Automesure pendant 1 semaine

Si vous disposez d’un tensiomètre, vous pouvez mesurer votre pression artérielle vous-même pendant une semaine, chez vous. Vous devez la mesurer deux fois le matin et deux fois le soir. Avant de procéder à la mesure, vous devez vous reposer pendant cinq minutes. Attendez deux minutes entre les deux mesures consécutives. Notez chaque fois la moyenne de ces deux mesures.

COMMENT PUIS-JE MESURER MA PRESSION ARTÉRIELLE ?

Si vous disposez d’un tensiomètre, vous pouvez mesurer votre pression artérielle vous-même. Le schéma d’automesure recommandé est de 2 fois le matin et 2 fois le soir. Attendez deux minutes entre les deux mesures. Notez chaque fois la moyenne de ces deux mesures.

La vidéo ci-dessous vous explique comment mesurer correctement votre pression artérielle.

Vous trouverez ici des outils afin de tenir à jour avec soin les mesures de votre pression artérielle.

COMMENT INTERPRÉTER MES VALEURS ?

Les directives 2018 pour le traitement de l’hypertension de la European Society of Cardiology (ESC) et de la European Society of Hypertension (ESH) définissent l’hypertension comme une pression artérielle en permanence supérieure à 140/90 mmHg (ou 14/9). Le tableau ci-dessous vous permet de déterminer dans quelle catégorie vous vous situez, en fonction des valeurs de votre pression artérielle.

Remarque : lorsque la pression artérielle est mesurée à domicile, elle est généralement inférieure aux valeurs mesurées chez le médecin. C’est pourquoi d’autres valeurs sont utilisées pour diagnostiquer une hypertension sur base de mesures réalisées à domicile. Lorsque la pression artérielle est mesurée à domicile, elle doit être inférieure à 135/85 mmHg.

Hypertension isolée: chez certaines personnes, souvent âgées, seule la pression systolique est élevée. La pression diastolique est normale. Cette forme d’hypertension est aussi néfaste que l’hypertension pour laquelle la tension diastolique est également élevée.


[1] Référence: 2018 ESH/ESC guidelines for the management of arterial hypertension